Un voyage en Suisse extraordinaire

par Stéphane Gagné 🚴🏽‍♂️ August 08, 2019

An extraordinary trip to Switzerland🇨🇭

Une vue partielle de Loèche-les-bains à partir du balcon de notre logement

Stéphane Gagné
====

En vacances cet été en Suisse pour trois semaines, j’ai découvert un pays où il est facile et agréable de pratiquer des activités de plein air (marche, vélo, course en montagne, etc.). Je vous partage mon expérience qui a été extraordinaire.

Dès notre arrivée à Loèche-les-bains (Leukerbad en allemand), dans le canton du Valais, nous avons été fascinés par le paysage qui s’offrait à nous. Nous étions littéralement entourés des hauts sommets de 2 000 à 3 000 mètres. La ville se situe elle-même à 1411 mètres d’altitude.

Une fois dans le logement, j’ai vite pris conscience, en consultant les cartes, du grand potentiel de ce coin de pays pour la marche en montagne et pour la course en sentier. Nous étions au cœur d’un vaste réseau de sentiers et en plus, dans un parc naturel. Que demandez de mieux!

La ville vue à partir d'un des sentiers les plus beaux sur lequel j'ai couru un de ces 16 matins
La ville vue à partir d'un des sentiers les plus beaux sur lequel j'ai couru un de ces 16 matins

L’endroit est aussi très bien organisé pour la pratique du vélo de montagne. Il y a beaucoup de sentiers pour tous les niveaux. Mais pour ce voyage, je n’avais pas de vélo et je ne comptais pas en louer non plus, car j’en fais déjà beaucoup au Québec. Je me suis donc concentré sur la course (seul, 16 matins sur 22) et la marche ensuite dans la journée avec ma conjointe.



Des courses inoubliables

Là où nous résidions, en deux minutes, j’étais déjà dans les sentiers. Comme facilité d’accès, on ne peut pas demander mieux. Très vite, je me suis aperçu qu’il y avait beaucoup plus de sentiers que ceux illustrés dans la carte officielle. J’en ai ainsi découvert de nouveaux tous les jours, tous aussi beaux les uns que les autres. Certains étaient très étroits, escarpés et vertigineux. D’autres étaient des chemins larges et assez faciles. Dans la majorité de cas, ils étaient sans roches ni racines.

   La montée du col de Gemmi, 937 mètres de dénivelé sur 5 km!

La montée du col de Gemmi, 937 mètres de dénivelé sur 5 km!

Un jour, en prenant le téléphérique pour atteindre le col de Gemmi, j’ai vu une pancarte où il était inscrit Gemmi Running. En tant que coureur régulier, cela m’a intrigué. Je suis allé voir sur le site Internet et j’ai compris qu’il s’agissait d’un défi ouvert à tous et gratuit : monter le sentier qui mène au sommet du col (2350 mètres) en moins d’une heure pour les hommes et en deçà de 65 minutes pour les femmes. La personne qui réussit a droit à une récompense : une descente gratuite en téléphérique et une entrée dans les magnifiques bains thermaux de l’endroit (ce n’est pas un hasard si la ville s’appelle Loèche-les-bains!). Je me suis essayé deux fois et les deux fois, j’ai complété la montée en deçà d’une heure (57 minutes et 54 min 34 s la 2e fois). Quelle satisfaction de se prélasser dans les bains après cette épreuve éprouvante : 937 mètres de dénivelé à grimper sur une distance de cinq km. Un souvenir qui restera gravé dans ma mémoire longtemps!


De belles randonnées en montagne

Après mes courses matinales, il m’est arrivé de proposer les trajets faits en randonnée à ma conjointe. De très belles promenades avec des points de vue magnifiques. Une particularité en Suisse, ce sont les restos en montagne. Ils sont nombreux et offrent toujours des panoramas à couper le souffle. Il fallait en essayer un. Donc, un jour, on est parti à pied du logement et on s’est rendu à un resto où on a très bien mangé, dans un décor de rêve.
Une journée, nous sommes allés en voiture au pied du mont Blanc
Une journée, nous sommes allés en voiture au pied du mont Blanc


L’hiver, l’endroit est cependant beaucoup plus animé, car c’est un des nombreux lieux en Suisse où on peut faire des sports de glisse (ski alpin, ski de fond, luge, etc.). Pour attirer des touristes l’été, les activités sont tout de même nombreuses : marche, course, vélo (beaucoup sont électriques), bains thermaux, et mêmes trottinettes. En haut du deuxième téléphérique (appelé Torrent), il est possible de louer une trottinette avec des roues très larges et de descendre par un chemin en gravier. C’est une activité très populaire, plutôt facile et familiale. Cette même possibilité est offerte aussi pour le vélo de montagne mais sur un circuit plus sportif.

Bref, on ne s’ennuie pas à Loèche-les-bains!
À l'arrivée de l'un des deux téléphériques de la ville, nous avons vu ces trottinettes en location qui permettent de descendre en douceur la montagne
À l'arrivée de l'un des deux téléphériques de la ville, nous avons vu ces trottinettes en location qui permettent de descendre en douceur la montagne



Stéphane Gagné 🚴🏽‍♂️
Stéphane Gagné 🚴🏽‍♂️

Auteur



Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

More flexible bike rides thanks to the bus
Des randos à vélo plus flexibles grâce au bus

par Stéphane Gagné 🚴🏽‍♂️ October 05, 2019

Vous croyez qu’il est essentiel d’avoir une voiture pour aller rouler dans les Laurentides? Erreur! Grâce aux services d’autobus munis de support à vélo, il est possible de s’y rendre sans voiture. Récit d’expériences vécues cet été - automne.

Voir l'article entier

The boat-bike mix ⛴🚴🏽‍♂️
Le mix bateau – vélo⛴

par Stéphane Gagné 🚴🏽‍♂️ July 11, 2019

Dans la région de Montréal, les nombreuses navettes fluviales disponibles offrent plusieurs possibilités de parcours cyclistes tout en profitant d’une petite croisière sur notre beau fleuve. Fin juin, j’en ai fait l’expérience. Petit récit.

Voir l'article entier

The Montreal area's outdoors: an incomplete offering
Le plein air dans la région de Montréal

par Stéphane Gagné 🚴🏽‍♂️ July 01, 2019

Vous êtes un adepte de marche, de course à pied ou de vélo et vous aimez les endroits naturels pour pratiquer ces activités ? Dans la région de Montréal, il y a une belle offre. Quelques bons et moins bons exemples…

Voir l'article entier