Des améliorations souhaitables dans la région de Montréal

par Stéphane Gagné 🚴🏽‍♂️ April 04, 2019

Desirable improvements in the Montreal area

Parc national des Iles de Boucherville
Photo: Tourisme Montérégie 


Pistes cyclables, sentiers, parcs... La région de Montréal a beaucoup à offrir aux adeptes des transports actifs. Mais certaines traverses demeurent inaccessibles l’hiver et certains beaux endroits aussi. Regard sur ces lacunes et sur les améliorations qui pourraient être faites.

Vous êtes cycliste, vous voulez profiter, ce printemps, du parc national des Iles de Boucherville et vous y rendre à vélo? Impossible, car on ne peut y accéder qu’en voiture à partir de Montréal et de la Rive Sud. Sur le seul pont qui relie ce parc à la terre ferme (le pont-tunnel Hyppolyte Lafontaine), il est interdit d’y circuler à vélo et à pied.

Heureusement, l’été et au début de l’automne, c’est plus facile, car il y a des navettes fluviales qui relient le parc à Montréal, à Longueuil et à Boucherville. Elles ne sont cependant en opération que les fins de semaine du 22 juin au 14 octobre et le coût est assez élevé, 8,50 $ aller-retour (6,50 $ toutefois au départ de Boucherville et gratuit pour les résidents de cette ville). Voilà un triste exemple d’un bel endroit, tout près de la ville, mais accessible, en tout temps, uniquement en voiture.

Des ponts fermés l’hiver ou mal entretenus
D’autres endroits dans la région souffrent d’un problème d’accessibilité. C’est le cas du pont Olivier-Charbonneau de l’autoroute 25 dispose d’une piste multifonctionnelle, très agréable à emprunter à pied ou en vélo. Malheureusement, ce lien entre Montréal et Laval est fermé l’hiver du 15 novembre au 15 avril. Sur le site Internet, on mentionne qu’un printemps hâtif peut permettre une ouverture plus tôt. Or, il arrive souvent qu’on ait un hiver tardif, sans neige avant la mi-décembre et parfois au-delà. Pourtant, du 15 novembre au 15 décembre, le pont est inaccessible aux adeptes de transport actif.

La piste multifonctionnelle du pont de la 25 semble servir de dépotoir à neige l'hiver

La piste multifonctionnelle du pont de la 25 semble servir de dépotoir à neige l'hiver.  Photo: Stéphane Gagné.

 

 
Barrière interdisant l'accès aux piétons, cyclistes et marcheurs durant l'hiver sur le pont Olivier-Charbonneau. Photo: Stéphane Gagné.

 
Autre cas, le pont Pie-IX. Il relie des quartiers densément peuplés de Montréal et de Laval, mais ses trottoirs sont très mal entretenus l’hiver. « Cet hiver, l’arrondissement de Montréal-Nord (responsable de son déneigement) a déneigé au début de la saison et après il est demeuré la majorité du temps enneigé et glacé parfois, déplore Patrick Bodnar, un usager du pont. Du côté de Montréal, il y a même des camions qui roulent parfois sur le trottoir, ce qui est dangereux pour les piétons et les cyclistes. » La bonne nouvelle est que ce pont qui date de 1966 est en cours de reconstruction et disposera d’une piste polyvalente du côté est. La mauvaise nouvelle, c’est que l’accès au pont sera limité durant les travaux. 


Du côté sud de l’île, le nouveau pont Champlain, si attendu, disposera aussi d’une belle piste multifonctionnelle, côté est, mais elle demeurera fermée l’hiver.

Ce genre de situations peut toutefois changer si les citoyens font des pressions sur nos décideurs. Le processus peut être parfois long. Des pétitions et des représentations politiques sont souvent nécessaires. Mais, avec la nécessité de lutter contre le réchauffement climatique et d’encourager les saines habitudes de vie, les adeptes des transports actifs ont de bons arguments à mettre de l’avant.




Stéphane Gagné 🚴🏽‍♂️
Stéphane Gagné 🚴🏽‍♂️

Auteur



Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Enjoy the beautiful parks of the area... by bike!
Profiter des beaux parcs de la région… à vélo!

par Stéphane Gagné 🚴🏽‍♂️ April 02, 2020

En tout temps, j’adore me déplacer à vélo. Pour moi, il est donc tout à fait logique de « rouler » vers mes endroits de loisir pour pratiquer la marche ou la course. J’utilise des moyens motorisés (voiture ou autobus), seulement lorsque les distances sont plus importantes.

Voir l'article entier

More flexible bike rides thanks to the bus
Des randos à vélo plus flexibles grâce au bus

par Stéphane Gagné 🚴🏽‍♂️ October 05, 2019

Vous croyez qu’il est essentiel d’avoir une voiture pour aller rouler dans les Laurentides? Erreur! Grâce aux services d’autobus munis de support à vélo, il est possible de s’y rendre sans voiture. Récit d’expériences vécues cet été - automne.

Voir l'article entier

An extraordinary trip to Switzerland🇨🇭
Un voyage en Suisse extraordinaire

par Stéphane Gagné 🚴🏽‍♂️ August 08, 2019

En vacances cet été en Suisse pour trois semaines, j’ai découvert un pays où il est facile et agréable de pratiquer des activités de plein air (marche, vélo, course en montagne, etc.). Je vous partage mon expérience qui a été extraordinaire.

Voir l'article entier