Des randos à vélo plus flexibles grâce au bus

par Stéphane Gagné 🚴🏽‍♂️ October 05, 2019

More flexible bike rides thanks to the bus

Le support pour vélos à l'avant de l'autobus du service L'inter.


Vous croyez qu’il est essentiel d’avoir une voiture pour aller rouler dans les Laurentides? Erreur! Grâce aux services d’autobus munis de support à vélo, il est possible de s’y rendre sans voiture. Récit d’expériences vécues cet été.

De retour de mon voyage en Suisse où j’ai beaucoup couru et marché, mais pas du tout pédalé, j’avais très hâte d’enfourcher à nouveau ma monture. La première fin de semaine d’août, j’ai profité d’une invitation à un chalet d’amis à Kiamika (à quelques kilomètres de Mont-Laurier) pour m’y rendre à vélo à partir de Montréal. Petit hic : ayant subi une opération dentaire quatre jours auparavant, le chirurgien dentiste m’avait prévenu de ne pas faire d’efforts soutenus durant quelques jours. Comme je voulais absolument faire cette rando (comme élément facilitant, j’avais l’opportunité de revenir en voiture avec ma conjointe), j’ai convenu qu’il fallait que je fasse un bout en autobus. Connaissant bien le trajet, j’ai choisi de sauter la distance entre Saint-Jérôme et Val-Morin (39 km par la piste cyclable du P’tit train du Nord). C’est un tronçon où le dénivelé est assez important. Donc, il valait mieux prendre le bus.

Un beau tronçon de la piste cyclable du P'tit train du Nord crédit: Tourisme Laurentides.


Un service d’autobus pratique

Grâce au service d’autobus des Laurentides L’inter, cela est possible. Chaque véhicule est muni dans d’un support à vélo à l’avant pouvant accuellir trois vélos. Le service offert gratuitement, fonctionne selon le principe du premier arrivé, premier servi et il est disponible du 15 avril au 15 novembre. Le billet d’autobus est très abordable. Il n’en coûte que 6 $ pour faire la distance de Saint-Jérôme à Tremblant et peu importe où l’usager termine son parcours, le prix demeure le même. Cela revient encore moins cher en achetant la carte (40 $ pour 10 passages, soit 4$ par passage!). Ce transport en bus de 56 minutes m’a permis de conserver mes énergies pour le reste du parcours. Il me restait tout de même 166 km à faire sur une rando totale de 218 km. Que de beaux paysages vus sur le P’tit train du Nord et sur les quelques routes empruntées.

The Diable River seen from a bridge on the P'tit Train Du Nord.


Une autre rando bus-vélo

Le 29 août dernier, j’ai récidivé en faisant une utilisation encore plus intensive des bus. Cette fois-ci, mon plan était de me rendre de Laval à Saint-Faustin en bus et de revenir en vélo à Montréal en passant par Tremblant. Pour ce faire, j’ai pris l’autobus 9 express de Laval à Saint-Jérôme et ensuite j’ai emprunté le bus de L’inter jusqu’à Saint-Faustin. Le bus 9 de Saint-Jérôme dispose de deux places sur le support avant et cela fonctionne aussi selon le principe du premier arrivé, premier servi. Le service express a l’avantage d’être rapide (seulement deux arrêts sur le parcours). Cependant, les vélos sont admis sur tous les bus, express ou pas. Le service est offert gratuitement du 15 avril au 31 octobre et les heures varient selon l’ensoleillement. Le tarif pour le bus est de 4,75$. 

Bien que le parcours en bus est plus long qu’en voiture (2h10 de Saint-Jérôme à Saint-Faustin), cela permet de faire un parcours linéaire plutôt qu’une boucle ou un aller-retour si on utilise la voiture. C’est aussi une bonne façon de réduire son empreinte écologique à la façon Greta Thunberg. Si la jeune Suédoise a traversé l’Atlantique en voilier (plutôt que de prendre l’avion), je peux bien faire ma petite part en utilisant le bus pour mes loisirs!

 




Stéphane Gagné 🚴🏽‍♂️
Stéphane Gagné 🚴🏽‍♂️

Auteur



Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

An extraordinary trip to Switzerland🇨🇭
Un voyage en Suisse extraordinaire

par Stéphane Gagné 🚴🏽‍♂️ August 08, 2019

En vacances cet été en Suisse pour trois semaines, j’ai découvert un pays où il est facile et agréable de pratiquer des activités de plein air (marche, vélo, course en montagne, etc.). Je vous partage mon expérience qui a été extraordinaire.

Voir l'article entier

The boat-bike mix ⛴🚴🏽‍♂️
Le mix bateau – vélo⛴

par Stéphane Gagné 🚴🏽‍♂️ July 11, 2019

Dans la région de Montréal, les nombreuses navettes fluviales disponibles offrent plusieurs possibilités de parcours cyclistes tout en profitant d’une petite croisière sur notre beau fleuve. Fin juin, j’en ai fait l’expérience. Petit récit.

Voir l'article entier

The Montreal area's outdoors: an incomplete offering
Le plein air dans la région de Montréal

par Stéphane Gagné 🚴🏽‍♂️ July 01, 2019

Vous êtes un adepte de marche, de course à pied ou de vélo et vous aimez les endroits naturels pour pratiquer ces activités ? Dans la région de Montréal, il y a une belle offre. Quelques bons et moins bons exemples…

Voir l'article entier