Les cyclistes hivernaux en veulent plus

par Stéphane Gagné 🚴🏽‍♂️ February 27, 2019 2 Commentaires

Winter cyclists want more

La région de Montréal est bien fournie en pistes cyclables protégées. Développées lors du déploiement de la Route verte (un projet de Vélo Québec) et aussi grâce aux efforts de Parcs Canada, les cyclistes se sont habitués à les utiliser et les apprécient. Un peu partout dans la région montréalaise, des cyclistes quatre saisons se regroupent et forment des associations pour exiger des voies plus sécuritaires pour circuler à vélo l’hiver. Plus de déneigement et d’entretien sont réclamés.

Le canal-de-Lachine

Créée l’automne dernier, l’Association pour la mobilité active du Canal-de-Lachine milite pour que la piste cyclable du même nom soit déneigée l’hiver. Fréquentée par un million d’utilisateurs par année selon Parcs Canada (propriétaire des lieux), la piste de 14,5 km est difficilement utilisable l’hiver soit parce qu’elle est glacée ou enneigée. Sur la page Facebook de l’association, on trouve des dizaines de témoignages de cyclistes qui apprécient cette voie pour son côté sécuritaire, à l’écart de la circulation automobile. Ils déplorent cependant qu’elle ne soit pas utilisable l’hiver.

La majorité de ces cyclistes d’hiver mentionnent qu’il est plus hasardeux, voire même dangereux, de prendre les rues qui sont parallèles à la piste du canal-de-Lachine (ex. : la rue Saint-Patrick, très passante et sans accotement). Dans sa présentation, l’Association mentionne pourtant que la Ville de Montréal avait pris position dès 2014 en faveur du déneigement de la piste. Le maire de l’arrondissement du Sud-Ouest, Benoit Dorais y est aussi favorable. Même la ministre canadienne de l’Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna a exprimé son soutien à l’opération en janvier 2016.
Une trentaine des cyclistes se sont rassemblés le 21 février dernier sur la piste du Canal-de-Lachine pour un «pellete-in» afin de réclamer que la piste du canal soit accessible à l'année (donc déneigé l'hiver).

« Un projet-pilote de déneigement a été réalisé, mais il ne couvre que 500 mètres, ce qui est très décevant, affirme Clélia Sève, porte-parole de l’association qui rappelle que les citoyens se mobilisent depuis 2009 pour que la piste soit déneigée au complet tout en gardant de la neige pour la pratique du ski de fond. Parcs Canada n’est pas fermé à l’idée, mais ils doivent évaluer si la bande asphaltée peut supporter la machinerie servant au déneigement. »


Axe Nord-Sud de Laval

Le groupe Facebook Vélo-boulot Laval Rive-Nord exerce aussi des pressions pour que l’axe Nord-Sud à Laval (qui fait partie du tronçon 1 de la Route verte) soit déneigé l’hiver. Cette piste, très fréquentée l’été, traverse l’île au complet du sud au nord, à l’écart du trafic automobile.
Section de l'Axe cyclable Nord-Sud à Laval.

« La Ville de Laval déneige les deux ou trois premières neiges et c'est tout, dit Gilles Boutin, administrateur de la page Facebook. Une section, près de la gare Vimont, est utilisée par les motoneiges ainsi que le pont qui traverse la rivière des Mille-Iles vers Bois-des-Filion. C'est vraiment désolant le réseau cyclable, l'hiver, à Laval. »


Piste Notre-Dame

Autre endroit problématique, la piste Notre-Dame. Déjà, la partie est de l’île de Montréal n’est pas très bien desservie en pistes cyclables. Et celles qui existent ne sont pas optimales pour les cyclistes. Plusieurs tronçons, mal entretenus, auraient besoin d’amour. Aussi, le groupe Facebook Déneigement Notre-Dame veut s’assurer que la piste cyclable qui longe le boulevard Notre-Dame (tronçon 5 de la Route verte) soit entretenue et déglacée l’hiver. L’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve avait pourtant déjà annoncé, cet automne, que cette piste ainsi que plusieurs autres bandes cyclables sur le territoire seraient déneigées cet hiver.

Or, la réalité est tout autre. « Les travaux publics de l’arrondissement déneigent, mais dès qu’il y a dégel suivi d’une accumulation d’eau et gel par la suite, la piste devient tout glacée et impraticable, affirme Nicolas Gagnon, administrateur de la page Facebook. On ne peut alors plus l’utiliser. C’est pourtant la seule voie sécuritaire pour les cyclistes, à l’écart du trafic automobile, qui traverse l’arrondissement d’est en ouest. » La situation est la même pour la section ouest de la piste qui est dans l’arrondissement Ville-Marie, selon lui.

Piste Notre-Dame
Piste Notre-Dame en février.

« L’arrondissement ne possède pas d’équipement pour déglacer la piste et il y a aussi un manque de volonté, ajoute-t-il. Cela fait des années qu’on demande le déneigement. Lorsqu’il s’agit d’une artère importante pour les automobilistes, les travaux publics font ce qu’il faut pour que cela soit sécuritaire. Quand c’est pour les vélos, on s’en fout. »

Des aménagements sécuritaires pour les cyclistes quatre saisons, c'est primordial. Mais de l'équipement sécuritaire aussi. Il existe une panoplie d'accessoires (lumière, casque lumineux, etc) qui ont pour effet d'accroître votre confort sur la route, été comme hiver.




Stéphane Gagné 🚴🏽‍♂️
Stéphane Gagné 🚴🏽‍♂️

Auteur



2 Réponses

Mathieu cloutier
Mathieu cloutier

April 30, 2019

Je serais curieux de voir si des équipements de base ne pourraient pas venir à bout simplement de la glace. J’avais en tête un rouleau a gazon ceinture d’un tapis de clou. Ça pourrait être tiré à bras ou à vélo, ou même derrière une chenille de la ville pour éviter l’achat d’un croque glace dédié. On parle ici d’une solution à moins de 1000$.

Mathieu cloutier
Mathieu cloutier

April 30, 2019

Je serais curieux de voir si des équipements de base ne pourraient pas venir à bout simplement de la glace. J’avais en tête un rouleau a gazon ceinture d’un tapis de clou. Ça pourrait être tiré à bras ou à vélo, ou même derrière une chenille de la ville pour éviter l’achat d’un croque glace dédié. On parle ici d’une solution à moins de 1000$.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

More flexible bike rides thanks to the bus
Des randos à vélo plus flexibles grâce au bus

par Stéphane Gagné 🚴🏽‍♂️ October 05, 2019

Vous croyez qu’il est essentiel d’avoir une voiture pour aller rouler dans les Laurentides? Erreur! Grâce aux services d’autobus munis de support à vélo, il est possible de s’y rendre sans voiture. Récit d’expériences vécues cet été - automne.

Voir l'article entier

An extraordinary trip to Switzerland🇨🇭
Un voyage en Suisse extraordinaire

par Stéphane Gagné 🚴🏽‍♂️ August 08, 2019

En vacances cet été en Suisse pour trois semaines, j’ai découvert un pays où il est facile et agréable de pratiquer des activités de plein air (marche, vélo, course en montagne, etc.). Je vous partage mon expérience qui a été extraordinaire.

Voir l'article entier

The boat-bike mix ⛴🚴🏽‍♂️
Le mix bateau – vélo⛴

par Stéphane Gagné 🚴🏽‍♂️ July 11, 2019

Dans la région de Montréal, les nombreuses navettes fluviales disponibles offrent plusieurs possibilités de parcours cyclistes tout en profitant d’une petite croisière sur notre beau fleuve. Fin juin, j’en ai fait l’expérience. Petit récit.

Voir l'article entier